Perle de Verre

Perle de Verre: Permet l’Éveil du Sens du Jeu

Lieu de découverte
  • Dans une auberge de Paris, quelques jours avant les attentats du Bataclan en 2015
Date
  • Novembre 2015
Propriétés de la Perle
  • Permet l'Éveil du Sens du Jeu
Artéfacts intriqués à la Perle
  • Phare Breton Quantique
    Permet de voir le troisième côté des choses

La peinture de la Tortue est une création originale de Marie Audrey Richer

Historique de la découverte de la perle

Nous sommes à l’automne 2015. Je débarque à Paris.

Je viens pour allumer le sens du Jeu chez les gens dans un Jeu de Perles et de Phares

J’arrive à l’aéroport Charles de Gaules Étoiles, et en allumant mon téléphone, je tombe sur ce message qui me déstabilise complètement…

Les 4 Questions Phares de la Maîtrise de la Perle

Imagine que la vie est un grand jeu joué par les Étoiles et les planètes qui hébergent leurs enfants

Tous les jeux ont 4 Dimensions fondamentales

  1. Les Buts
  2. Les Régles et les Valeurs
  3. Les Obstacles et Défis
  4. Les Récompenses et l’Énergie

 

Préparation du jeu des Étoiles Phares 

Et si jouer était le cœur de la vie et la source de la connaissance de soi ?  

Et si jouer et aimer étaient la même chose ?

  « la maturité de l’homme c’est d’avoir retrouvé le sérieux qu’on avait au jeu quand on était enfant »  Nietzche. 

« Le Génie est le Phare. Dieu est l’Étoile” Victor Hugo 

 

Pourquoi l’automatisation des phares est si grave ?  J’y vois là une métaphore puissante de nos vies technologiques en perte d’âmeAujourd’hui, tous les phares de la planète sont automatisés, mêmes ceux situés en haute mer qu’on appelle des enfers. Ce symbole rejoint ma question phare qui est : Qu’est-ce qu’être vivant aujourd’hui ? Est-ce que je vis pleinement ma vie où je suis devenu un automate ?   

 Nous avons beau automatiser le monde de plus en plus et avoir remplacé les gardiens de phares par des ordinateurs, on n’a jamais eu autant de mal à trouver le sens de la vie. Et ironiquement, nos océans sont pleins de débris de jouets de plastiques indétectables par nos phares automatisés en enfer. 

L’événement qui a inspiré ce jeu des étoiles phares est la mort de mon père qui était un grand Gardien de Phares. Curieusement, cet événement a éveillé en moi un profond désir de vie et redonner du jeu à ses éternels opposés que sont la naissance et la mort. 

 

Qu’est que le sens du jeu exactement et en quoi est-il si intimement lié à la vie ? 

 

Dans la vie, soit on joue soit on est joué. Tout comme la naissance et la mort, ce sont deux polarités auxquelles on n’échappe pas. Éveiller le sens du jeu, c’est dépasser cette opposition en cherchant le 3ème coté des choses. Ce troisième côté est la force d’imagination et de créativité nécessaire à relier ensemble nos contraires.    

 

Ceux qui ont le sens du jeu avec la vie allumé reconnaissent le mouvement naturel du jeu de la vie qui est de naitre et mourir, de gagner et de perdre. 

Les joueurs et joueuses de haut niveau, ceux ceux et celles qui allume un jeu de lumière unique à même la tension de vie vers le bas d’un corps limité dans le temps et l’espace et une étoile de désir infinie 

Ceux qui sont joués, le sont principalement par la peur. La peur de perdre est ce qui caractérise ceux qui sont mécanisés. Ceux qui ont perdus le contact avec le sens du jeu de leur étoile. Le symbole suprême de cela étant Darth Vader de la série de films La Guerre des Étoiles. Parce qu’il n’accepte pas de perdre, il utilise la force et la technologie pour contrôler tout ce qui s’approche de lui au lieu de jouer avec. Il finit alors par devenir une machine entièrement automatisé qui n’exprime le mouvement de vie que par le son de sa respiration artificielle. 

Vous en connaissez probablement tous et toutes des gens qui n’acceptent pas les impuretés du hasard et qui cherchent tyranniquement à imposer leur ordre dans la galaxie des possibles. Au fond, ils sont joués par la peur du changement.  

Pour moi, le sens de la vie, c’est donc de jouer. Et dans lgrand jeu qui se joue entre les deux opposés que sont la naissance et la mortla victoire et la défaite, nous offrons notre petit « jeu » de lumière unique. Nous avons tous et toutes un jeu à jouer pour éclaire un petit coin du grand océan noir de l’Universel le temps d’une partie qui dure environ une centaine d’année 

La caractéristique essentielle de ceux qui ont le sens du jeu éveillé est qu’ils vont partir de ce qui est là, de ce qui est présent, pour inviter tout ce que nous propose la vie.  Tandis que ceux qui sont joués, vont fuir ce qui est là afin d’éviter la vie.  

Pour moi le sens du jeu s’exprime sous trois dimensions fondamentales :  

 

  1. D’abord c’est l’espace, le jeu que l’on se donne pour inventer notre vie et être soi-même. Le mot jeu signifiant aussi le lest que l’on donne à une corde lorsqu’elle est trop serrée par exemple. C’est en d’autres mots le jeu qu’on donne à notre petite folie pour ne pas qu’elle joue contre nous.
  2. 2. La deuxième dimension est le jeu que nous donnons aux autres pour qu’ils soient aussi eux-mêmes. Nous ne pouvons pas être humain tout seul. Nous devons être au moins deux pour allumer nos phares. C’est pourquoi nous devons prendre conscience de la lumière qu’on projette sur les autres et les laisser rayonner naturellement pour qu’ils acceptent aussi leur petite folie.
  3. Et finalement, la troisième dimension, c’est l’émergence du génie de la vie qui s’éveille spontanément dans le jeu, dans l’espace qu’il y a entre nous. C’est ce qui nous fait entrer dans un jeu plus vaste que notre petit « je » comme si nous formions un grand réseau de phares et que nous devions faire face ensemble aux grands enjeux d’une époque donnée. C’est en quelque sorte réaliser que « nous sommes l’incarnation locale d’un Cosmos qui prend conscience de luimême » comme l’a écrit Carl Sagan. 

 

Je l’ai exploré abondamment dans Les hasards Nécessaires, il y a un jeu plus grand qui se joue entre nous. Le choc intense de certaines rencontres du hasard fait émerger un sens nouveau tel un « bozon » de sens dans nos vies en quelque sorte.  

 Avoir le sens du jeu nous permettrait-il de mieux expérimenter le hasard et d’accueillir ce que vous avez appelé « les hasards nécessaires » dans votre premier livre ?  

J’ai exploré en particulier un grand rayon du hasard qui est celui de la synchronicité. C’est à l’origine le psychiatre Carl Jung, qui, avec la collaboration du physicien Wolfgang Pauli, un des fondateurs de la mécanique quantique, a  proposé le terme de « synchronicité » pour caractériser la simultanéité d’au moins deux faits ne présentant aucun lien de causalité, mais dont l’association prend un sens significatif pour la personne qui les perçoit.  

 Pour ma part, je me suis intéressé plus précisément aux rencontres synchronistiques qui sont en quelque sorte, les rencontres phares de nos vies car elles créent véritablement un avant et un après et propose un nouveau sens, une nouvelle direction à nos vies tel un phare.  

 C’est cela du hasard nécessaire, c’est du hasard indispensable pour nous aider à remettre du mouvement dans notre vie. Le hasard est nécessaire à remettre de la vie dans la vie ou du jeu dans la vie.  

 J’ai personnellement vécu cela il y a quelques temps avec un « voleur » d’identité sur Internet. Pendant l’écriture de mon livre Danser avec le Chaos, j’entre en contact avec Pol Pelletier, une femme de théâtre qui offre des ateliers sur la Présence. Cela reste lettre morte, je ne m’inscrit pas à ses ateliers puis deux ans s’écoulent. Je crois qu’au fond de moi, j’avais peur de quelque chose et décidé de fuir cette occasion. 

 Je termine l’écriture de mon livre dans lequel j’aborde notamment l’archétype du Trickster, le joueur par excellence, celui qui vient déranger l’ordre établi et qui est associé justement au dieu Hermes, le dieu du commerce, du voyage et des voleurs.  

Pendant un temps mort de la promotion de mon livre, je vais voir le film Pina en 3Dimensions de Wim Wenders. Je suis complètement bouleversé par le film, et je prends la décision de recontacter cette femme. Au moment même  je sors du cinéma, je trouve sur mon portable un message de Pol Pelletier ! Je suis frappé par la coïncidence et je lui ré écrit immédiatement pour connaitre ce qui la pousse à m’écrire au moment même où je pense à elle et que je suis déstabilisé par ce film qui présente une approche similaire à la sienne. Je réalise alors que le message provient d’un voleur d’identité habitant au Mali qui avait piraté son compte courriel. Il avait prétexté un abus sexuel et a décidé de me contacter pour me demander 2000 Euros pour l’aider à payer soit disant les frais d’hôpitaux liés à cette agression! Vous imaginé mon étonnement et la force d’impact de cette coïncidence. C’est ici que le sens du jeu se réveille. Je suis donc curieux et je reprends contact avec Pol Pelletier pour m’inscrire à son atelier de Présence et payer à elle l’argent que voulait prendre mon voleur. Et c’est ainsi que grâce à internet et quelqu’un qui a voulu se jouer de moi, j’ai pu mettre en lumière un abus vécu dans mon enfance et que j’avais totalement enfoui dans mon inconscient. Il a fallu le choc de cet évènement déclencheur, pour que le hasard s’immisce dans l’une de mes failles afin de réveiller la vie engourdie autour de ce traumatisme. Ce hasard a donc été nécessaire à remettre de la vie dans ma vie. J’ai ainsi pu jouer avec son sens et inverser le processus par lequel ce sont souvent les nouvelles technologies qui se jouent de nous. En tout cas cet exemple personnel est bien la preuve qu’il est possible de jouer avec le hasard y compris dans le monde numérique !  

 Le « sens du jeu » serait alors une voie qui mène à la réalisation de soi, ce que Jung a appelé le « processus d’individuation » ?  

Exactement car l’individuation c’est le processus d’incarnation d’une originalité à part entière, d’une voix unique qui s’exprime et diffuse sa lumière dans le monde et sur le monde. Éveiller le sens du jeu c’est être un joueur vivant dans le processus d’individuation.  

Le processus d’individuation se trouve là : dans le fait d’accepter que mon petit Je à moi puisse influencer le grand Jeu de la société et du monde. Lorsque je trouve la place de mon petit Je et qu’il se relie au grand U de l’Univers et qu’ainsi il crée un Je-U unique !  

« Individuation » ou « synchronicité » sont des termes qui peuvent paraitre complexes car très spécifiques à la psychologie. Alors j’ai voulu redonner de la poésie à ce vocabulaire souvent bien trop figé, tout en gardant bien sûr la rigueur du langage. C’est ma façon de donner du jeu à ce concept ! Lorsque l’on donne de la poésie au langage, un nouveau monde s’ouvre à partir du monde que l’on connait. 

Le sens du jeu, c’est pour moi une autre manière, plus vivante, ludique et poétique de parler de l’individuation.   

Et pour cela, je propose une voie qui pourrait s’appeler de la psycho-philo-poésie, tant dans mon écriture, que dans ma pratique de la psychologie.  

D’ailleurs c’est le parcours du gardien de phare que de vivre ces trois dimensions 

 

  1. Enfer: Nom donné à un phare isolé en haute mer 
  2. Purgatoire: Nom donné à un phare sur une île
  3. Paradis : Nom donné à un phare sur un continent

 

Nos avancées technologiques et notre ère numérique ne sont-ils pas des obstacles à ce processus ?  

 

Celui qui joue, il joue avec l’obstacle  

Nous représentons les premières nations du virtuel qui avons comme défi de relier le sol, la terre avec les nuages. Rappelons que jouer, c est relier ce qui ne va pas ensemble. Et nous devrons le faire activement pour ne pas sombrer dans une vie mécanique. 

Donc nécessairement nous devrons faire preuve de beaucoup de créativité pour éveiller le sens du jeu ensemble et nous rencontrer dans tous les espaces possibles sans nous faire la guerre.  

J’ai observé d’ailleurs qu’Internet s’est aussi construit sur les trois dimensions du jeu: 

1re dimension : Le web 1.0  

2e dimension : Le web 2.0 

3e dimension : Le web 3 

4ieme Dimension: Réseau #WeFree

Internet a vu le jour avec le premier niveau qu’on a appelé le web 1.0. Il consistait essentiellement à des pages statiques qui représentaient l’image d’une personne, d’un service ou d’une entreprise. Il correspond au premier niveau du sens du jeu, le niveau individuel.  

Le deuxième niveau, appelé le web 2.0, consiste à mettre en relation nos identités virtuelles. C’est ici l’arrivée des jeux vidéos en ligne et du grand jeu des médias sociaux. Car même si en apparence, nous croyons que l’avatar que nous créons en évoluant sur ces réseaux est véritablement nous-même, cela demeure une création, donc une mise en scène de nous-même avec les autres joueurs. 

Ceux qui restent prisonniers de cette dimension perdent le jeu avec leur image en ayant l’impression d’exister que par le nombre de clics que les gens produisent devant leur image. Ceux qui le transcendent arrivent à jouer avec leur image, indépendamment du nombre de personnes qui « cliquent » sur eux.   

Avec l’arrivée des réseaux comme le web 2.0 nous réalisons plus que jamais que notre identité est un noyau de rencontres. Qu’on ne se crée jamais tout seul et donc que parfois, on se fait voler des bouts de notre identité et qu’on en vole aussi aux autres. Nous faisons partie d’une grande volée d’humains qui se créent et se répondent ensemble comme des oies. 

Le Web 3 (on enlève le .0 pour retrouver un chiffre entier, non fragmenté, qui symbolise l’union de nos forces opposées dans un grand but commun qui nous réunit) est un nouvel espace qui émerge actuellement. Cette nouvelle dimension du virtuel mise sur la force de création ensemble en respectant la nature ouverte et vivante de la création. C’est aussi en partie ce que Umberto Eco annonçait lorsqu’il parlait de la création d’« œuvres ouvertes » qui allaient fleurir au XXIe siècle.  

Nous retrouvons, dans le web 3, des œuvres qui ont besoin d’être complétées par le lecteur ou l’utilisateur. Le modèle de Wikipédia, qui est à mi-chemin entre le 2.0 et le 3, en est un bon exemple. À plus petite échelle, le livre que vous tenez entre vos mains et que vous lisez, armé de vos crayons de cire et d’une question phare que vous lancez dans l’univers, en fait partie. C’est-à-dire que ce qui différencie Wikipédia et ce livre, c’est l’invitation de relier un livre de papier avec le virtuel. Et c’est en ce sens aussi que le web 3 se vit en 3D donc aussi pleinement ancré dans la réalité.  

L’intégration du web 3 se fera aussi par la technologie des imprimantes 3D, des lunettes virtuelles qui représenteront aussi un défi supplémentaire dans nos jeux sociaux. Nous pourrons alors continuer de nous fragmenter dans nos individualités comme des phares isolés en « enfer », ou en profiter pour agrandir notre jeu et partager notre lumière avec d’autres joueurs dans des espaces réels tel des phares au « paradis ». Comme dans tout éveil du sens du jeu, plus nous saurons jouer en partant de la réalité, plus riche et plus vivant sera notre expérience de cette troisième dimension du web. 

Le web 3 fait aussi une plus grande place aux hasards dans les rencontres et du génie qui peut émerger au contact les uns avec les autres. Le hasard, l’inconnu, l’inattendu deviennent alors des alliés à apprivoiser dans la création de ce grand terrain de jeu virtuel en y intégrant les 3 dimensions du sens du jeu. 

 

Le web 3 sera spirituel ou ne sera pas…

Et le niveau 4 sera Lucide et Ludique comme tout ce qui est HieroGammique….

Le passage entre le 3 et le 4, tout comme lorsqu’un virus apparait entre le 3 ieme et le 4ieme mois ou période dans un Jeu, cela 

ouvre des passages symboliques archétypiques 

Bon Jeu ! 

PS: Je remercie la sirène parisienne du canal de St Martin pour la réalisation de cette entre vie

 

 

Qu’est-ce que l’écho création et comment la différencier de l’ego création ? Est-ce une nouvelle manière d’expérimenter le hasard ? Et s’applique-t-elle aussi au monde virtuel.  

                                         Un Je d’Enfant

Je me donne de l’espace pour être moi-même. J’ai peur mais je donne du jeu a cette peur.      

Passez du jouet au sujet. Passez du jouet vulgaire au jouet sacré. Nous donner du jeu. 

Cultiver l’espace sacrée entre nous où peut fleurir des idées, des projets, une écho création.  

Une alchimie des individus . 

 Et si Internet était un espace de transformation des individus ?  

 Vivre en ludi cité et en synchroni cité  

 Concept d’écho création vs Ego Création  

 Pour jouer en 4 D Voici des mots clés: 

Rencontre 

Présence 

Imagination 

Liberté 

Ce qui caractérise l’écho-création  

La création d’un langage commun.  

De synchroniser nos jeux.  

 D’avoir notre langue propre  

 Montre sa vulnérabilité et la protéger. Phare On et Off 

 Placer son phare en enfer, c’est prendre le risque de pas être compris  

 Je ne sais pas encore ce que je vais te dire, mais en te le disant, je le découvre.  

 Le pure plaisir de jouer avec les idées.  

 Accepter d’être surpris par ce que je vais te dire.  

 Le texte s’écrit en le jouant…. 

 Le plaisir de la sonorité des mots. Pas des concepts. 

 Le jeu de l’enfant est auto tellique 

 Le sens du jeu, c’est la résistance naturelle à l’être humain devant le risque d’automatisation.  

Perles de verre cachées dans Tequenonday

Pour nourrir la réflexion sur la perle de Verre et le Sens du Jeu

Jeu des Étoiles Phares

Pour juger le monde, il faut le voir de loin et l’avoir beaucoup vu de près.

— La Rochefoucauld

Contact

Parcours de Perles

Pour suivre en directe le parcours du jeu de perles un peu
partout au Québec

Bulles Miss Terre

Pour participer à la prochaine bulle miss terre

Pour faire partie de la communauté des Étoiles Phares.

Que La Force soit Entre Nous !

Pour Nous Contacter

Contact